Edition du 6 mai 2018 , demandez l'édition du jour depuis Cartagena !

5/mai, nous quittons Aguilas. C'est jour de triathlon et nous ne nous sommes pas inscrits.

Mer plate, soleil. Pas grand chose à faire me direz-vous ? Et bien Gilles propose l'exercice homme à la mer. Proposition acceptée, un entrainement est prudent pour notre sécurité.

Ici la video de l'opération sauvetage. Le format nous interdit de la montrer car il n'est pas accepté par CanalBlog. Désolé!

Et puis, la séquence terminée, Roland nous prépare des pommes de terre sautées, avec le poulet que l'on a acheté hier chez Dia à Aguilas.

Je profite de ce qu'ils sont descendus en ville pour aller chercher du pain et que nous sommes seuls pour vous faire une confidence : Roland est accroc aux patates, comme certains au tabac ou à des drogues plus ou moins licites. Quand il voit une pomme de terre, il faut qu'il l'épluche ! Et gilles et moi ne cherchons pas à le sevrer.

Nous approchons de notre destination Cartagena. Il faut être pratiquement arrivés devant la rade pour voir qu'elle s'enfonce loin dans les terres. Le port est très acceuillant, son marinero est réactif, il nous a hélé dès qu'il nous a aperçus et attribué une place, participant activement à la manoeuvre sachant que le vent s'est levé en arrivant dans le port. A la capitainerie, même accueil sympathique, le sourire de l'hotesse qui parle français, qui devance nos questions, qui va jusqu'à nous dire ce qu'il y a à visiter, donnant l'adresse du Carrefour le plus proche. Elle a simplement oublié de nous donner celle du Lidl le plus proche. Roland est très déçu il voulait profiter d'une promotion sur des étaux polonais ! Gilles est très content car il sait maintenant où se trouve la laverie automatique.

Séance douche pendant que la machine à laver fait son œuvre, faisant ainsi disparaître toutes les souillures accumulées durant nos ripailles pantagruéliques. (C'est quand même exagéré)

Nous éteignons tôt les lumières pour cause de fatigue. Car samedi et dimanche c'est la fête à Cartagène et nous avons l'intention de participer dimanche.

Dimanche 6 mai 2018. il ne fait pas si chaud que cela en sortant, mais le soleil réchauffe bien vite l'atmosphère. Direction le fort : Castillo Concepcion sur les recommandations de notre hôtesse. Le point de vue est sans concurrence pour voir toute la ville, la rade, les ports.

Puis nous errons de-ci de-là, dans les rues pleines de monde ce dimanche matin. La messe est semble t-il le lieu de ralliement. Beaucoup de commerces sont ouverts. Nous passons devant le théatre romain, redescendons vers l'arsenal.

Un restau retient notre attention à des heures de restauration française, donc pas grand monde. Mais il se remplit vite dès que sonne la 14ème heure.

IMG_20180506_132335

Collation faite, nous reprenons notre visite. Les rues sont noires de monde, la sono est à fond, les espagnols sont de sortie pour la fête. Femmes et gamines en tenue andalouse dans leurs robes à volants, rouges, jaunes, blanches.

Et c'est déjà le retour sur Nysa. Sieste digestive.