Jeudi 13 septembre 2018

Martigue

 

Bonjour,

Je vais essayer de faire honneur au rôle de rédacteur du blog que je me suis proposé de tenir en l’absence de Jean-Pierre. 

Hier la journée à été riche en préparatifs (la preuve en photo) et recherche d’objets oubliés de toute sorte. A ce jeu là, j’ai été le plus fort, perte des lunettes de soleil deux fois en quelques   heures, mais fort heureusement je les ai retrouvées.

 

72C5F2C6-5C4E-4425-8BFC-910B227A7ACD

Aujourd’hui départ à 9h00 pour une grosse journée de navigation. Roland et Gilles m’ont accordé leur confiance (à tort ou à raison?) pour barrer pendant un moment. Après quelques embardées maîtrisées de justesse Roland a installé le pilote automatique pour le plus grand soulagement du reste de l’équipage.

 

BFC5E03C-1E7F-42F0-B83B-360F81AE2FBE

Après la pause déjeuner, j’ai décidé de partager une partie de mon repas avec les poissons.

Après un petit cachet et une petite sieste, ça allait beaucoup mieux.

 

Arrivée à 21h30 à Porcherolle. Nous avons tenu une moyenne de presque 5 noeuds avec une distance parcourue de 58 miles nautiques.

 

Mouillage à l’encre en face du Port et ceci de nuit. Roland s’inquiète que le bateau puisse dériver.

 

Seul Gilles a le courage de se baigner. Roland et moi avons plus de courage pour l’apéro.

 Après un bon riz au chorizo cuisiné par Roland, dodo pour tout le monde.