Avant d’appareiller, nous allons faire quelques emplettes en passant devant le culte de Paul RICARD.

En fin de matinée, nous larguons les amarres et mettons le cap sur les calanques dans le but de passer la nuit au mouillage. 

Pas trop de vent aujourd’hui, nous utiliserons principalement le moteur.

Belle journée ensoleillée et beaucoup de plaisanciers.

 

 

E01C0154-ED79-4955-907C-4D42E3C1B2D5

 

Après avoir avalé de bonne pâtes à la tomate et au chorizo cuisinées par le chef Gilles, nous faisons le tour des calanques mais une myriade de bateaux s’y sont donnés rendez-vous.

997EE817-A675-4658-85CD-55162A168126

 

Finalement nous décidons de pousser jusqu’à l’île du Frioul où nous arrivons à 18h30.

 

Deuxième journée de déception pour les  poissons, le patch est efficace.

 

Pour nous consoler des sanitaires du Frioul, nous décidons d’aller manger au restaurant.

 

Un repas diététique, mélange de moules, poissons, coquillages et crustacés, que Roland nous a offert à l’occasion de sa fête. 

 

C8014C66-40F8-4DF0-9374-3E20CE575563

 

 

 

Le comité de rédaction:

E4C77CFB-6558-432D-8DC0-268DD42960E2

6AA38B76-901A-40FF-9207-84C553F0EB96