Après une nuit paisible à Port Frioul, un bon petit déjeuner et l’assaut de l’unique chiotte du port, nous entamons un tour de l’île à pied. Un site magnifique avec plein de petites criques idéales pour le mouillage.

Quelques images pour faire taire les critiques concernant les activités pratiquées sur les photos publiées précédemment.  

  

 

 

 

Après une matinée de crapahutage, nous nous dévouons pour évaluer la cuisine locale.

9A42E561-1B6B-4EEC-8BCE-13ADAFEA8C16

Après un repas frugal, nous quittons le port pour trouver une crique tranquille au nord de l’île.

03A853A0-FF80-418C-913E-25FD81D26452

Arrivés au mouillage, nous piquons une petite tête dans une eau à presque 25º.

 Roland sort l’annexe et nous débarque Gilles et moi sur la plage pour aller visiter le fort Ratonneau qui nous intrigue.

7FCA44B3-7A25-4852-91C2-B8F6A47653EF

Finalement ce que nous avions pris pour un cimetière est en fait une structure qui était destinée à l’un des canons de 240mm de l’armée allemande pendant la seconde guerre mondiale.

 Roland reviendra nous chercher à la plage avant de nous restaurer modestement en terrasse.

A093498A-5B1E-470E-A9AD-A27696C9C935

 

AF6AD247-3D42-4AE6-8D58-C0BA91E81877

EEE13FEE-9D82-44AA-8A77-BF022BA9A8C8

Après un magnifique coucher de soleil, nous passons une soirée au calme qui sera à peine perturbée par des papis fêtards et un hélicoptère de la sécurité civile qui se posera 3 fois dans la soirée sur la falaise.

 

B67677A6-CD06-41E8-B476-4310B0CDAAC2